Promo !

RITM-2 Analog Synthesizer Black

1 049,00 949,00

Le témoin d’une histoire avec un grain particulier remis au goût du jour.
Reproduction du légendaire monophonique Russe des Années 80, fabriquée aujourd’hui par la société VG-Line à Moscou.
base de composants d’époque Soviétiques (NOS), schéma électronique d’origine respecté et optimisé.
Flancs en bois, boutons bakelite et aluminium, boitier métal sérigraphié.
Fabriqué à la main, en petite série.

Version Anglaise ! ( version Russe disponible sur commande )

En stock

RITM-2 Le retour


L’idée d’apporter sur le marché une version modernisée du rare et oublié synthétiseur Soviétique des années 80, germe en 2015 dans les esprits de deux ingénieurs en électronique, Vyacheslav Grigoriev et Grigory Ryazanov, tout deux, également passionnés, de musique électronique.

A cette époque Vyacheslav qui dirige déjà son entreprise de réparation et de customisation d’instruments de musique électroniques, souhaite orienter ses activités vers le développement d’un nouveau produit. De son côté, Grigoriev qui travail comme ingénieur d’étude pour les chemins de fer Russes, souhaite lui, réaliser son rêve de supporter le développement d’une customisation du Ritm-2.
Ils décident alors de lever le voile de l’histoire du Ritm-2, de développer et de proposer au marché une réplique du synthétiseur Soviétique qui en conserverait les avantages tout en en évitant les défauts.

Le développement d’une réplique est toujours difficile, il est bien connu que l’on peut décrier le non respect, la déformation ou la vulgarisation de l’esprit originel. C’est pour cette raison que nos deux ingénieurs eurent une conversation téléphonique avec le créateur de Ritm-2, Viktor Nikulin qui donna son aval par ses deux mots : «pourquoi pas ?».

La tâche principale consistait à préserver le grain unique du Ritm-2, ce qui fut obtenu grâce à l’utilisation de composant électroniques Soviétiques, encore disponibles, mais dont l’utilisation à notre époque moderne était une chose qui paraissait alors « irréelle ».

Une tâche non moins importante consistait à figer le design et les fonctionnalités.

Comment rafraîchir sans perdre l’authenticité, comment améliorer sans dénaturer ?

La décision fut prise de supprimer le clavier au profit d’un pilotage externe et commença alors une période rapide de créativité technique, orientée vers l’extension des fonctionnalités et la révision déterminante du circuit électronique.

Une seconde version du Ritm-2 fut également développée dans la foulée : le Ritm-2 version 2.1. Il fut entre autre ajouté : un second LFO et des possibilités de modulations étendues via une matrice de modulation un sub oscillateur, une seconde connéctique d’entrée Audio, une extension du générateur de bruit « blanc » qui pouvait générer des bruits « rose » et « rouge » et les mélanger aléatoirement des fonctions de pilotage des enveloppes permettant la modification de la polarité, du temps de déclenchement et de son calage (OFF SET) une fonction « lissage » du suivi de clavier (« key track ») de fonctions MIDI permettant un jeu sur 5 octaves, la régulation du volume et de la vélocité de chaque note.

Cette seconde version fut présentée au festival Art-Aura de Moscou en 2017 sous l’appellation Ritm-2 ver 2.1.

La sonorité était intéressante, l’instrument disposait de son propre grain, unique, mais différent de celui du Ritm-2. De surcroit les couts de production se révélaient trop élevés. De ce fait, le Ritm-2 ver 2.1, ne pouvait pas être produit en série, et il risquait de faire de l’hombre à la rareté de l’original, de laisser la place à l’ambiguîté parmi les musiciens. Cela aurait signifié que la mission du Ritm-2 n’était pas remplie.

Les pensées des ingénieurs devaient se recentrer – le concept d’un « nouvel instrument sur le marché fut formulé plus clairement : Reproduire finement l’instrument Soviétique en conservant son grain et ses fonctionnalités, et l’inscrire dans la culture musicale du 21ieme siècle, non pas comme une nouvelle pièce de musée, mais comme un produit commercialisable aux antécédent historiques »

Malgré le fait que le cercle restreint des musiciens et collectionneurs du Ritm-2 perçurent positivement l’arrivée de la version 2.1, la difficile décision de ne pas la lancer en production série fut prise.

5 prototypes furent acquit par des studios Russes et collectionneurs, et le travail sur le projet Ritm-2 subordonné aux tâches ordinaires d’innovation.

En 2018, le Ritm-2 est alors introduit sur le marché.

Spécifications


Plage de fréquence du synthétiseur ……………………………….. 7 octaves depuis la note C du 1er octave à la note C du 5ième octave
Nombre de canaux MIDI ………………………………………………….. 1-15
Plage de contrôle de la tonalité “PITCH”, demi-tons :
Réglage usine ……………………………………………………………………… +/-2
Réglage utilisateur ………………………………………………………………. +/-12 (max)
Plage du Cut off MIDI ………………………………………………………… 0-127
Plage de vélocité MIDI ………………………………………………………. 0-127
Plage tension externe pour CV ………………………………………… 0-5 V
Dérive d’accord de l’instrument, est inférieur à ………………. 5%
Dérive linéaire de fréquence des oscillateurs, après 4h
de marche continue, n’est pas supérieure à……………………….. 10%
Amplitude du signal de sortie, n’est pas inférieure à ………. 0.775 v
Plage d’amplitude du signal de sortie …………………………….. 60dB
Alimentation V, 50 Hz …………………………………………. ………….. 220 +/-10% (110 en option)
Consommation, n’est pas supérieure à ……………………………. 10W
Températures, plage d’utilisation …………………………………….. de +5°C à +45°C
Dimensions ………………………………………………………………………. 385x180x105(mm)
Poids …………………………………………………………………………………. 3Kg

1 LFO avec formes d’ondes Triangulaire, Carré, Sample&Hold et possibilité de synchronisation à une horloge MIDI externe
1 VCO avec formes d’onde Dents de scie, Triangle ou Rectangle avec Pulse Width Modulation (PWM) / Modulations sélectionnables pour le Pitch du VCO: LFO Triangle, LFO Carré, Sample&hold
Mixer 4 voies pour Triangle/Dents de scie, Rectangle/PWM, Bruit blanc, Audio In
1 
VCF 24dB passe bas avec fonction suivi de clavier (keytrack) / Modulations sélectionnables pour le VCF : ADSR, LFO tri, Sample&Hold
 VCA avec fonction « Mémoire » (volume de la dernière note HOLD) et vélocité (On/Off).
2
 Générateurs d’enveloppe (ADSR)
1 
Générateur de bruit blanc

Entrées:
– MIDI IN (DIN-5)
 : message de note, message pour le pitch (avec molette externe),  message pour le cutoff du VCF (contrôle MIDI CC#1)
 , bouton MIDI Learn pour la reconnaissance du canal MIDI
Audio IN (1/4′′ TS Jack)
CV IN for Pitch, Pulse Width, VCF Cutoff, VCA Level (1/8′′ TS Jacks)
Gate IN (V-Gate, 1/8′′ TS Jack)

Sorties:
– MIDI THRU (DIN-5)
– Line OUT (Unbalanced, 1/4′′ TS Jack)
– Prise casque OUT (1/4′′ TRS Jack)

RITM-2 Son histoire


Le RITM-2 est un synthétiseur soviétique produit entre 1982 et 1993 dans les usines de fabrication d’instrument de musique de Kirov.

Il fut développé à l’époque par l’ingénieur Viktor Anatolyevich Nikulin sur la demande de l’un de ses amis musicien. La direction de l’usine apprécia l’instrument et décida de le lancer en production en 1984.

Le Ritm-2 fut produit à 3000 exemplaires pendant 10 ans.
A l’époque, il fallait occuper les usines de production avec des produits diversifiés, la seule production autorisée par les plans quinquennaux ne permettant pas toujours de garantir la pleine charge de travail des usines. De ce fait l’histoire de l’industrie musicale Soviétique qui reste encore peut connue, fait paradoxalement état de nombreux développements d’instruments de musique.

Le Ritm-2 était produit exclusivement sur ordre de l’Administration des Maisons et Palaces de la culture communiste qui disposait de ses propres groupes de musique. Il était impossible d’acheter cet instrument, rarement vendu librement à des amateurs qui n’étaient pas en relation avec un groupe musical du parti.

Le Ritm-2 était peut connu.

Le synthétiseur fut amélioré à trois reprises, les éléments de contrôle et les composants électroniques furent rassemblés sur un même circuit imprimé faisant à l’époque l’unicité de ce genre d’assemblage. Il fallut attendre 1993, fin de l’ère Soviétique et de ses administrations, pour que ce synthétiseur inhabituel, tombe enfin dans les mains de musiciens Russes et étrangers.

Le Ritm-2 était équipé, d’un générateur de son (VCO), d’un générateur de bruit, d’un mélangeur (triangle, dent de scie, rectangle, bruit), d’un filtre passe bas, de deux enveloppes ADSR ainsi que d’une fonction maintien du son (HOLD) sur l’enveloppe de filtre, d’un générateur de modulation basse fréquence (LFO), et de routages variées de modulations. Le synthétiseur possède son propre clavier, il est proposé en deux versions de panneau de commande (Noire ou Blanche), et est disposé dans une valise en contre plaqué recouverte de tissu chiné noir. La partie supérieure de la valise est amovible et doté d’une poignée.

Cet ensemble aux dimensions très raisonnables pour l’époque (L600xH200XP400), et au poids d’environs 15kg en faisait un instrument parfaitement nomade. La particularité de cet instrument qui à déterminé sa longévité et sa notoriété auprès des professionnels de la musique fut essentiellement le caractère « trempé » de son grain musical. Le Ritm-2 reste aujourd’hui un instrument polyvalent, fort apprécié et rare.

Télechargements


Liens & Videos


Liens utiles :
Test du RITM-2 par Blackpotard
Page Audiofanzine
Facebook blackpotard
Facebook VG-Line

 
Videos demos :
 




Synthés exclusifs

More